Imaginer des alternatives à un contentieux judiciaire, en minimiser les risques si on y est confronté et proposer les outils juridiques adaptés pour les éviter.
Même si parfois elle est imposée, une procédure judiciaire laisse des traces.

Son coût et l'aléa lié à son résultat conduisant, quand cela est possible, à privilégier un accord qui permettra de préserver l'avenir.
L'expérience des litiges conduit, aussi, à pouvoir les anticiper par le recours à un contrat préalable et équilibré qui dissuadera une contestation.
COMPETENCESDes compétences axées sur le droit civil
Le choix a été fait de se concentrer sur certaines compétences techniques qui peuvent intervenir au service des entreprises et des particuliers.
Domaines d'intervention principaux :

  • Les contrats civils et commerciaux et la responsabilité civile

  • La famille (le couple, les successions et les majeurs protégés)

  • L'immobilier (la propriété, la construction et les baux civils et d'habitation)




Autres domaines de compétence :

  • droit social (contrat de travail et protection sociale)

  • droit de la consommation
En cas de nécessité, l'Avocat peut s'adjoindre les compétences d'un autre avocat spécialisé, notamment, en droit fiscal ou en droit des sociétés.
présentation Un cabinet d'avocat indépendant
Un cabinet d'avocat, situé à Paris, privilégiant une relation claire et durable avec ses clients et la recherche d'accords amiables constructifs.
Après une expérience dans différents cabinets d'avocats et en direction juridique d'entreprises, j'ai fondé avec Gérard LABARTHE, le cabinet « LABARTHE - de LAAGE, Avocat ». Depuis 2009, je poursuis le développement du cabinet.

Après plus de 15 ans d'expérience dans la profession d'avocat et pour apporter le meilleur service à mes clients, je fonde mon action sur:
  • l'indépendance
  • la technicité du droit et les solutions imaginatives qu'il permet
  • et sur une relation durable de confiance réciproque.

CAPA - Barreau de Paris 1997
DESS - Université de Paris V
René Descartes Institut du Droit Public des Affaires
Droit Collaboratif
la prévention des litiges par le contratAnticiper le litige en s'appuyant sur un contrat
La rédaction par l'Avocat d'un contrat permet de garantir les droits du client et donc, de prévenir les litiges.
Technicien du droit, l'Avocat propose un contrat adapté. Il anticipe les difficultés d'exécution et d'interprétation.

Ce contrat aura force de loi entre les parties.

Celles-ci peuvent, en outre, demander à l'Avocat d'y apposer son contreseing et de le conserver : c'est l'«Acte d'Avocat ».
Exemples de recours au contrat :
  • pour la réalisation et l'exploitation d'une centrale photovoltaïque en toiture d'immeuble, il faut aménager les relations entre le propriétaire de l'immeuble, l'exploitant et le constructeur.
  • en vue d'une colocation entre étudiants, dont les parents sont caution, une convention permettra de répartir les risques en cas de départ anticipé d'un des colocataires.
  • pour fixer les conditions de mise à disposition gratuite d'un bien au profit d'un membre de la famille et répartir les dépenses liées à l'entretien de ce bien.
les modes alternatifs de règlement des conflitsFace au conflit, tenter, d'abord, de trouver un accord préservant l'avenir
L'Avocat envisage, si cela est adapté à la situation, le recours à des modes alternatifs de règlement des conflits.
L'accord négocié peut être plus rapide et régler l'ensemble des points litigieux.
La réduction des dépenses publiques, et donc, les restrictions à l'accès au Juge (délais, coûts…) conduit l'Avocat à proposer la mise en oeuvre de nouveaux modes alternatifs au règlement des conflits.

Traditionnellement et pour éviter l'aléa judiciaire, l'Avocat va, le plus souvent et au préalable, rechercher par la négociation, un accord.

Aujourd'hui, l'Avocat propose, en outre, le recours :

  • Soit à une « convention de procédure participative .
    D'une durée limitée cette convention permet, si nécessaire avec le recours à un expert pour donner un avis sur les questions techniques,
    d'élaborer un accord et ce, tout en se préservant la possibilité de saisir
    le Juge pour homologuer l'accord ou trancher les points restant encore en litige.

  • Soit à une méthode encadrée de négociation dite de « droit collaboratif ». Issu de la pratique anglo-saxonne, le processus de droit collaboratif permet d'envisager, avec la participation active des parties au litige, l'ensemble des solutions pour obtenir un accord et ce, avec un taux de succès de l'ordre de 80%.
L'intérêt d'un règlement amiable, par exemple, pour :

  • sortir d'une longue relation d'affaires en répartissant les risques clients et en soldant les comptes

  • régler un litige de voisinage en envisageant l'ensemble des alternatives après s'être appuyé sur l'avis d'un expert acousticien

  • mettre fin à une indivision familiale en fixant les conditions de mise en vente du bien et en répartissant les dépenses exposées par chacun et ce, avant la formalisation du partage.
la limitation des risques liés à une procédure judiciaireL'action en justice : chercher à minimiser les risques
Conscient des aléas et des coûts d'une procédure judiciaire,
l'Avocat use de moyens pertinents.
S'appuyant sur les éléments de faits que lui fournit son client,
l'Avocat vise à l'efficacité des demandes qu'il forme ou des défenses qu'il oppose.
L'Avocat intervient devant l'ensemble des juridictions judiciaires (tribunal d'instance, tribunal de grande instance, conseil de prud'hommes, tribunal de commerce et cour d'appel).

Sa pratique des juridictions lui permet de concentrer la défense des intérêts de son client sur les éléments de fait et de droit qu'attendent les juges.

C'est au regard des enjeux et en accord avec son client, que l'Avocat choisira le mode d'action judiciaire adapté.


Exemples d'expériences pratiques :
  • une procédure rapide, devant le juge des référés, suffit, le plus souvent, pour obtenir une condamnation à paiement d'une somme due en exécution d'un contrat.
  • en matière successorale, les juges ne souhaitant pas revenir sur l'«histoire familiale », il faut se concentrer sur la demande d'application des règles spécifiques du partage.
  • devant un conseil de prud'hommes, le résultat va, pratiquement, se jouer à l'audience sur les seules explications orales et les pièces produites.
Les honorairesLa rémunération de l'avocat
La question importante des honoraires sera clairement discutée dès le début de l'intervention de l'Avocat et ce, pour éviter une incompréhension ultérieure qui nuirait au résultat.
Les honoraires sont librement convenus.

« A défaut de convention entre l'avocat et son client, l'honoraire est fixé selon les usages, en fonction de la situation de fortune du client, de la difficulté de l'affaire, des frais exposés par l'avocat, de sa notoriété et des diligences de celui-ci. »

(Article 10 alinéa de la Loi du 31 décembre 1971 régissant la profession d'avocat)
Ils sont assujettis à la TVA (actuellement 20 %).

Un 1er contact rapide sera l'occasion, au vu du besoin exprimé, de fournir les informations générales utiles au coût d'intervention de l'Avocat.

Le 1er rendez-vous de consultation donnera lieu à un honoraire forfaitaire.

Si l'intervention de l'Avocat doit s'inscrire dans la durée, les honoraires seront clairement convenus dès le début de l'intervention (convention écrite d'honoraires) et une information régulière sur les coûts (facturation régulière et détaillée) et sur les frais non compris dans les honoraires (timbres fiscaux, frais d'huissier, frais de déplacement…).
ContactNous contacter
Un premier contact téléphonique et un rendez-vous fixé rapidement permettent de mesurer l'intérêt du recours à l'Avocat.
Téléphone :
01.48.87.75.18

Adresse :
85, rue de Rivoli 75001 PARIS

Email :
emmanuel @ de-laage-avocat.fr



Transports en commun

Metro : ligne : 1 arrêt : Louvre-Rivoli.
RER : ligne : A, B, D. arrêt : Châtelet - Les Halles.
Bus : lignes 21,67,69,72,74,81,85

Parking public : 1, place du Louvre 75001 PARIS

Situer sur un plan
Information légales
Les informations contenues dans ce site sont soumises à la loi française et sont fournies sans garantie d'aucune sorte, ni explicite ni tacite. Ces informations peuvent contenir des inexactitudes techniques ou des erreurs typographiques. Elles sont non contractuelles et sujettes à modification sans préavis. L'ensemble des contenus, pages, scripts, icônes et sons de ce site sont la propriété exclusive de « LABARTHE - de LAAGE, avocat » ou des détenteurs de droits mentionnés. Toute production, reproduction ou représentation de ce site, est interdite. Le non respect de cette interdiction constitue une contrefaçon.

Il est expressément entendu par l'utilisateur de ce site qu'en aucun cas « LABARTHE - de LAAGE, avocat » ne peut être tenu responsable des dommages quelconques, directs ou indirects, matériels ou immatériels ou spéciaux, résultant notamment de la consultation et/ou de l'utilisation de ce site Web et notamment de tout préjudice financier ou commercial, de pertes de programmes ou de données dans son système d'information ou autre

LABARTHE- de LAAGE
SELARL - RCS PARIS n° 480.989.607, siège social 85, rue de Rivoli 75001 PARIS


Hébergeur : OVH